Johan Tête

johan

Il a fallut du temps pour faire sortir Johan de sa cambrousse et le rencontrer à la boutique. Presque hésitant, il me fait gouter ses Gamay et je suis largement séduit par la poésie et la longueur infinie (notamment de Tincey) que propose ses nectars. Très belle sensibilité dans les vins autant que chez le gaillard. L’Ardèche n’a pas finie de nous faire rêver.

Voici le seul résultat

Voici le seul résultat